top of page

Quand la course devient-elle dangereuse ?

Les personnes qui sont physiquement actives ont au moins 30% de risque de décès en moins par rapport aux inactifs. Cependant, la dose d'exercices idéale pour améliorer notre longévité reste indéfinie.

Des nombreuses études ont été menées avec pour but d'étudier la corrélation entre le

jogging et la mortalité, à long terme, toutes causes confondues; en se

concentrant spécifiquement sur les effets du rythme, de la quantité

et de la fréquence du jogging.

Quelques résultats : Comparativement aux non-joggeurs sédentaires,

1h à 2,4h de jogging par semaine étaient associés à la mortalité la

plus faible. La fréquence optimale de jogging était de 2 à 3 fois par semaine

Le rythme optimal était lent (<8 km / h) ou moyen (8-11 km / h).

Pour en lire plus : https://www.amazon.fr/dp/B0BMPVL2LB Pour plus de details : https://www.alexispapin.com/




bottom of page